Salut, voici un petit descriptif du dernier bouquin que je viens de lire...

 

"L'apnée - De la théorie à la pratique" Edité par Frédéric Lemaître et qui date de Juillet 2007

 

livre-apnee-240340.jpg

 

 

Ce bouquin se veut une mise à jour des connaissances (au sens large) relatives à l'apnée. En effet, la dernière édition du fameux J.H Corriol date déjà de 2002.

 

Sur plus de 400 pages richement illustrées (notamment par notre Fred national!) les sujets suivants sont abordés:

 

(1) Historique et évolution de l'apnée (123 pages)

 

(2) Théorie de l'apnée (176 pages)

 

(3) L'entraînement à l'apnée: des concepts empiriques aux méthodes rationnelles (108 pages)

 

La première partie fait la part belle à l'historique de l'apnée de l'antiquité (et même avant) à nos jours. Je pense que le texte ravira les apnéistes passionnés d'histoire (Manolo? :-) car c'est très documenté (comme tout le reste du bouquin d'ailleurs!) mais personnellement, j'ai trouvé cette partie trop longue...et j'avoue avoir zappé quelques pages...

 

Mais on est vite consolé par la seconde partie! Je la trouve particulièrement réussie parce qu'elle commence par une description des adaptations à l'apnée des mammifères marins (surtout phoque et dauphins) pour ensuite se tourner vers l'Homme. L'approche est scientifique avec protocoles, graphiques et références bibliographiques, et assez poussées (je me suis parfois perdu dans les termes médicaux). C'est ainsi que j'ai compris la raison physiologique du ptit truc de JP (rentrer et pousser le ventre) pour se soulager lorsque les spasmes deviennent désagréables. En fait, à côté du bien connu signal CO2 sanguin, il y a également des méchanosenseurs, autrement dit des capteurs de mouvement situés au niveau de notre cage thoracique. Lorsque ces détecteurs ne perçoivent plus le mouvement de ventilation thoracique, ils tirent la sonnette d'alarme. Et donc, le fait de bouger le ventre et par conséquent la cage thoracique, les rassure ;-). Les dangers de l'apnée effectuées de manière non sécuritaire sont également bien mis en avant.

 

La troisième partie est la plus appliquée. Des techniques d'entrainement sont rationalisées. Bien que restant relativement généraux, les conseils vont de la planification à la préparation psychologique et pratique. Le dernier chapitre de cette partie est consacré au yoga. Ils font notamment référence au pranayama. Bien que ses bienfaits sur la relaxation ne soient pas remis en cause, son efficacité pour améliorer de manière significative les performances de l'apnéiste n'a jamais été prouvée scientifiquement. Par contre, les techniques posturales du yoga (comme le uddiyana bandha, par exemple) ont fait toutes leurs preuves dans l'entrainement de l'apnéiste pour augmenter l'elasticité de la cage thoracique et du diaphragme. Le livre décrit de manière très précise les 10 poses les plus recommandées pour l'entrainement à l'apnée.

 

Voilà, en résumé, bon bouquin, très bien documenté. L'introduction est un peu longue mais la partie physiologique, assez pointue, vient pallier cela. Par contre la partie pratique aurait pu être plus étendue.

 

Pour plus d'infos, voyez ici

 

Il y a notamment le lien vers google qui permet de consulter quelques pages du bouquin.

 

a+

 

Felice

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :