Bonjour les apnéistes,

 

voici pour vous le compte-rendu d'un article traitant des "Effets d'apnées statiques maximales sur la production d'antioxidants chez des apnéistes entrainés" par Bulmer et collaborateurs. Cette étude a été publiée en Janvier 2008 (voir ci-dessous pour la référence complète).

 

Tout d'abord, que sont les antioxidants et pourquoi sont-ce des molécules importantes? Commençons par le début. Les radicaux libres (O2-, °OH, etc)  sont des composés qui sont naturellement produits par notre corps lors du phénomène de respiration. Ces composés chimiques sont très réactifs et donc, peuvent réagir/interagir avec tout et n'importe quoi dans notre corps mais ils interviennent par exemple dans le système immunitaire pour combattre les bactéries.

 

radicaux libres

 

 

D'un autre côté, les antioxidants sont également des composés chimiques (comme des vitamines et des oligoéléments) mais qui sont là pour réguler cette interaction et éliminer les radicaux libres en excès afin qu'ils n'endommagent pas du tissu sain par exemple. Les problèmes apparaissent lorsqu'il y a un déséquilibre entre ces composés chimiques, il y a "stress oxidatif". Ce déquilibre peut être provoqué par un manque d'antioxidants dans l'alimentation ou un excès de radicaux causés par la cigarette, l'alcool, la pollution, l'exposition au soleil, l'excercice intense...ou l'apnée? C'est à cette dernière question que cet article a tenté de répondre.

 

Pour ce faire, les auteurs ont étudiés 8 apnéistes de haut niveau (minimum 17 ans d'expérience en compétitions nationales et internationales), en les comparant à 11 contrôles ayant les mêmes caractéristiques d'âge, de poids et de taille. Pour les 2 groupes, le protocole consistait à effectuer 5 apnées consécutives dans une eau à 10°C (afin de favoriser le réflexe mammalien et ainsi prolonger l'apnée). Un échantillon sanguin était ensuite prévelé pour mesurer une série de molécules antioxidantes et d'enzymes liées au stress oxidatif après les apnées.

 

Les résultats de cette étude montrent que les apnéistes entrainés ont une activité antioxidantes plus importantes que les contrôles en réponse à 5 apnées statiques maximales. Cette activité plus importante pourrait expliquer la plus grande tolérance des apnéistes entrainés aux radicaux libres naturellement produits suite à l'hypoxie ou la réoxygénation. D'un autre côté il y a peu de différences dans les variations en antioxidants et en marqueurs de stress oxidatifs avant et après apnée dans les 2 groupes pris séparemment. Autrement dit, l'on soit entrainé ou pas, il y a un brusque changement de contenu en antioxidants dans le corps après une apnée statique. Ainsi, il semble que notre corps soit bien adapté (de manière innée) à répondre au stress lié à l'apnée :-).

 

Voici la référence complète que je peux fournir sur demande:

 

Bulmer AC, Coombes JS, Sharman JE, Stewart IB (2008). Effects of maximal static apnea on antioxidant defenses in trained free divers. Med Sci Sports Exerc 40: 1307-13.

 

A bientôt,

 

Felice

Partager cette page

Repost 0